Description

Le concept d'échelle des émotions a été étudié par bon nombre de chercheurs et de maîtres spirituels. De manière générale, il vise à classifier les émotions de la plus négative (autour de la peur située en bas de l'échelle) à la plus positive (autour de l'amour en haut de l'échelle). Il s'agit ensuite de se situer sur cette échelle puis de réfléchir à ce dont on a besoin pour monter d'au moins un niveau supplémentaire.


Utilisation


Afin de pacifier ses relations avec les autres, il est recommandé d'être au clair avec ses propres émotions, de les accueillir, voire même d'en parler (Cf. la Communication Non Violente de Marshall Rosenberg). Mais il n'est pas toujours facile d'identifier ce que l'on ressent au plus profond de soi.


Un premier pas consiste d'abord à être attentif aux vibrations dans son corps et de déterminer si celles-ci sont ressenties positivement ou négativement. Des scientifiques finlandais ont même réussi à cartographier les différentes émotions en demandant à 700 volontaires d'évaluer l'augmentation ou la diminution de leurs sensations dans différentes zones du corps. Les résultats ont montré qu'il y avait une concordance entre les ressentis de chacun.


Emotions 1 Emotions 2 Emotions 3


Une autre méthode consiste à identifier la force des différentes émotions ressenties en même temps, et de les combiner à la manière d'un cocktail, puis de se référer à la "fleur des émotions" de Plutichik pour trouver l'émotion résultante.

Fleur des émotions de Plutchik

Vous pouvez aussi tout simplement parcourir la liste ci-dessous. Elle représente l'échelle généralement acceptée :

  • Amour (joie, connaissance, connaissance, autonomisation, liberté appréciation)
  • Passion
  • Enthousiasme
  • Croyance d'une attente positive
  • Optimisme
  • Espoir
  • Satisfaction
  • Ennui
  • Pessimisme
  • Frustration (irritation, impatience)
  • Sentiment d'écrasement
  • Déception
  • Doute
  • inquiétude
  • Blâme
  • Découragement
  • Colère
  • Vengeance
  • Haine (rage)
  • Jalousie
  • Culpabilité (insécurité, indignité)
  • Peur (peine, dépression, impuissance, victime)


Une fois votre émotion identifiée, et surtout acceptée (c-à-d pleinement accueillie), vous pouvez réfléchir à ce qui vous manque pour grimper à l'échelon supérieur et vous mettre en recherche des ressources dont vous avez besoin.


Dans les préceptes de la Pensée Positive ou de la "Loi d'Attraction", il suffit même de s'imaginer ressentir cette nouvelle émotion pour que celle-ci devienne réelle.


Une petite astuce
Personnellement, je note sur 10 ma sensation de peur et je note sur 10 ma sensation d'amour (au sens de compassion). Puis, je me concentre pour diminuer ma sensation de peur d'au moins un point. Je me concentre ensuite pour augmenter ma sensation d'amour (ou de compassion) d'au moins un point. C'est simple mais très efficace quand vous devez maîtriser rapidement vos émotions pour gérer sereinement une situation complexe ou une relation difficile.